L'Histoire

de la

véritable huile de Haarlem

L’apparition de l’huile de Haarlem date du XVIème siècle et son histoire est liée à celle de l’alchimie hollandaise. La formule associe le soufre, l’huile de pin et l’huile de lin. L’huile de Haarlem engendre une biodisponibilité particulière des composants de base, permettant d’exprimer la quintessence de leurs vertus respectives.

Le soufre quant à lui a été utilisé par nos ancêtres il y a encore plus longtemps. On peut lire que le soufre est un "éloignant de la vermine" dans les récits bibliques, dans l'Ancien Testament, dans le livre d'Homère, et dans "Pline l'Ancien".

Encore plus en arrière, les Égyptiens à l'époque pharaonique et les Romains se servaient du soufre.

L'utilisation la plus connue restant les eaux thermales, avec leur odeur soufrée si particulière.

On considère d'ailleurs que prendre les huiles de Haarlem du laboratoire Lefevre équivaut à une cure thermale de qualité.

Plus près de nous, et de cette fameuse ville Haarlem d'Hollande, c'est avec Claes Tilly via les travaux de Paracelse que l'huile a été élaboré alchimiquement. Le professeur Boerhaave (médecin et chimiste Hollandais - 1668 / 1738) a quant à lui mis au point sa fabrication et a diffusé ce merveilleux produit à travers toute l'Europe. 

La famille Tilly conserva pendant 3 générations l'exclusivité de l'huile de Haarlem. C'est après 1914, que Léon Thomas (pharmacien Français) devient distributeur pour la France et de ses colonies. Mr Thomas racheta ensuite la licence à la famille Tilly.

Sa fille, Juliette, épouse un médecin pharmacien Jules Lefevre. A la fin de la guerre il commence la fabrication en France sous l'égide du Laboratoire du Dr Lefevre.

Juliette adopte un enfant : Philippe Van Der Gucht.  Pharmacien, Philippe "Lefevre", va d’ailleurs étendre les études scientifiques des bienfaits de cette huile.

A ce jour, la véritable Huile de Haarlem est toujours fabriquée en France, dans la famille Vand Der Gucht / Lefevre, père et fils.

Il est à noter que jusqu'en 1980, la Véritable Huile de Haarlem était remboursée par les caisses d'assurances maladies. L'huile de Haarlem était vendu depuis de longue date en pharmacie.

Les premiers bienfaits de ce soufre si particulier était la lutte contre les lithiases rénales, puis biliaire et avec grande efficacité sur la sphère hépathique (foie). Le Dr Boerhaave disait :" sur cent maladies, il en est une à peine où le foie n'est pas concerné."

Le Dr Vand Der Gucht / Lefevre prouva plus tard les bienfaits sur les sphères respiratoires.

Les documents datant de 1920, à l'époque de la commercialisation via les Tilly, vont bon train concernant l'utilisation de cette "Médecine" comme il l'a nommait.

En usage interne : lithiase biliaire certes, mais aussi fièvre, incommodités d'estomac, poumon, foie, asthme, grippe, rhume des foins, toux, rhume, blessures et ulcères intérieurs, les passions hystériques, peau et visage, les vers intestinaux, battements de cœur, migraine, douleur du ventre / colique, affection du foie / jaunisse, selle difficile, hémorroïde, ballonnement, inflammation des muqueuses de la gorge, amygdales, trachée, larynx, rhumatisme, goutte, sciatique, débilité nerveuse, mélancolie, fatigue corporelle et intellectuelle, etc...

En usage externe, chute des cheveux, brûlures, plaies saignantes, piqûres d'insectes, contusion, furoncles, engelures, mal de dents, surdité, brûlures, vue oculaire, saignements du nez et de la gencive, etc...

C'est vous dire si l'étendu des actions de l'huile de Haarlem est large et ancienne. On ne découvre donc pas un nouveau produit, une mode récente qui n'a pas prouvé sur plusieurs générations ses apports et surtout mis en relief ses effets indésirables.

Tout ceci étant fait afin de renseigner et de crédibiliser sur les sphères d'action de la Véritable Huile de Haarlem.

Vous souhaitez allez plus loin en vous plongeant dans ce merveilleux livre du Dr Brun ?

Avec l'Huile de HAARLEM

Véritable alicament

Editions Amyris

Nous contacter
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

©2014 par Huile Haarlem.